menu Menu
Fomblards célestes

Fomblard : du verlan de bouffon et du nom de l'insulte animale blaireau. Contracté en fomblard vers la fin du 20e siècle. Fomblard aime la philosophie - Fomblard cherche les ciels gris sous chaque rhinocéros  bleu - Fomblard a de bons amis - Fomblard colle de petits touts sous les grands riens, recoud de la poésie et rêve de pigeon-vole mais boîte de chaque orteil.

 

Previous page Previous page Next page Next page
Fomblard et la vitre du monde

Une histoire sans fin.

Fomblard voudrait exister alors il frappe à la vitre du monde. Il frappe à la vitre du monde mais personne ne l’entend. «Ici les fées ont mal au dos. La nécessité fuit.» «Ohé !? Ici c’est naze.» Mais rien «Je veux que l’existence me tienne en sa laisse légère et m’apprivoise comme vous… … tire […]

By Alexandre Billon Posted in Dessins, Poésie on 25 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Arithmetik

Traduction en allemand d'un poème des Lettres d'une île, par Mara-Daria Cojocaru

Arithmetik [A]ber wir können  – um ein krasses Beispiel zu geben –  durch unsere Definitionen nie entscheiden, ob […] Julius Caesar […] eine Zahl ist oder nicht.  Gottlob Frege, Grundlagen der Arithmetik Niemand weiß wirklich, was Zahlen sindAlso sag ich mir: „Warum nicht?“:  1 = die Sonne 2 = du, am Morgen 3 = unsere Liebe oder, […]

By Alexandre Billon Posted in Poésie, publications on 24 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Le yachtman de Chesterton

Et le pigeon arc-en-ciel du trottoir d'en face

J’ai souvent rêvé d’écrire un roman dont le héros, un yachtman anglais, par suite d’une légère erreur d’orientation, découvre l’Angleterre, en ayant l’impression que c’est une île nouvelle dans les mers du Sud. (…) Je n’ai pas l’intention de nier qu’il ressemblait à un fou. Mais si vous imaginez qu’il s’est trouvé idiot, ou que […]

By Alexandre Billon Posted in Journal, Poésie on 24 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Acier très doux

Ton corps la nuit parfoisEst fait d’une sorte d’acier très doux— un marbre bleu de nuage en croissant chaud Si bien que je me sens, contre toiComme toiÀ la fois invincible et fragile

By Alexandre Billon Posted in Dessins, Poésie on 24 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Regarder parfois un peu plus lentement (que le temps)

Les papillons qui vivent au chaud dans la rouille Se meuvent moins vite que le passage du temps De sorte qu’on ne les voit pas bouger, généralement On n’a pas tout à fait (mais presque) Le temps

By Alexandre Billon Posted in Dessins, Journal, Poésie on 21 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Ça coule c’est pas solide ce genre de choses

Les larmes versées devant le monument aux morts Formeraient de petits monuments fragiles Aux vivants.

By Alexandre Billon Posted in Dessins, Journal, Poésie on 20 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Petit cochon content

Parce-qu’il a deux bouches Sourire, songe-t-il Et manger

By Alexandre Billon Posted in Dessins, Journal, Poésie on 16 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Tous ensemble on ferait une belle symphonie très moderne

Ou les sonotones de la douleur

Ta douleur ô ta douleur, te dit à sa façon qu’il y a une couille électrique dans l’eau du gaz du potage  des tendons de ta cuisse. « Oh ! Ca va, que je réponds, pas sur ce ton, et pas la peine de gueuler on n’est pas sourds quand même.» Mais toujours en criant, soudainement elle […]

By Alexandre Billon Posted in Dessins, Journal, Poésie on 16 mars 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Arithmétique

Un peu de pub pour mon recueil Lettres d'une île (à commander chez vos libraires, pas chez Amazon, qui ne l'a même pas)

Arithmétique Mais on ne pourra jamais — pour prendre un exemple grossier — décider avec notre définition si Jules César (…) est un nombre ou pas. Gottlob Frege Personne ne sait vraiment ce que sont les nombres  Alors je me dis : « pourquoi pas ? » : 1 = le soleil 2 = toi […]

By Alexandre Billon Posted in Poésie, publications on 28 février 2019 0 Comments 1 min read Continue reading
Fomblard n’a pas de billes

Une histoire. 

Fomblard n’ a pas de billes. Mais il a des yeux. Pour jouer aux billes il roule ses yeux dans le sable. Ça ne l’empêche pas de pleurer de jouer aux billes. Plus il pleure plus il démultiplie les billes. Alors il regrette ses yeux un peu. Il aurait pu pleurer plutôt que de perdre ses yeux. […]

By Félix O’Connor Posted in Dessins, Poésie on 24 février 2019 0 Comments 2 min read Continue reading

Previous page Next page

keyboard_arrow_up