menu Menu

Flatland d’Edwin Abott

Et les dents des idées

Et les dents des idées

Les idées abstraites c’est comme les dents : elles ont des nerfs dessous l’émail et puis des rêves dessus la langue. De quoi sentir manger et vivre : mâchouiller  dégorger aimer. 

Le court Roman d’Edwin Abott Flatland soignera vous carries à la géométrie. Il raconte la vie d’un carré songeur dans un monde à deux dimensions, et je vous le jure : c’est merveilleux.

http://www.bouquineux.com/index.php?telecharger=1366&Abbott-Flatland

En le lisant, vous comprendrez notamment comment on pourrait voir enfin l’intérieur d’une pierre (ou bien d’un rein, un coeur) en pleine lumière sans rien casser (et sans que l’intérieur, du coup, se retrouve à l’extérieur).

https://global.oup.com/academic/product/the-metaphysics-of-hyperspace-9780199549252?cc=fr&lang=en&

Avec un peu d’aide (technique malheureusement) du métaphysicien Hud Hudson vous aurez aussi une idée plus claire des maisons sans magie des anges et des démons, et même de la manière dont vous pourriez imiter l’esprit saint et la vierge Marie, si si, en DIY, chez vous. Dans tous les cas vous aurez bien nourri votre imagination.  Elle avait faim. 


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up