menu Menu
Lever de touriste
By Alexandre Billon Posted in Dessins, Journal, Poésie on 18 juillet 2019
Flatland d’Edwin Abott Previous La poésie comme jeu   Next

Quand un touriste regarde le soleil se coucher 

Le soleil lui le regarde se lever 

Un beau lever de touriste 

Il fera de doux rêves (de terre et de touriste, disparaissant dans un ciel coq de roche canari fraise écrasée) 


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up